Paris sur Wimbledon au Canada : Ce qu'il faut savoir pour gagner


Évoqué régulièrement au Canada par les parieurs sportifs, Wimbledon est l'un des plus vieux tournois de tennis au monde. Son origine est intimement liée à celle du tennis, et tous les grands joueurs rêvent d'y gagner. Il doit son prestige à ses traditions et sa surface de jeu. Sa grande popularité n'est pas passée inaperçue auprès des opérateurs de sites de paris sportifs au Canada. Ces derniers proposent en effet depuis des années plusieurs paris aux internautes de parier sur Wimbledon afin d'empocher des gains. Cependant, ces pronostics sont réservés aux spécialistes de ce sport populaire au Canada et à ceux qui s'y connaissent tout de même un peu. Pour vous aider à mieux effectuer les paris sur Wimbledon, nous vous proposons ce guide qui aborde d'abord l'histoire du tournoi.

Tournoi de Wimbledon : Origine, Organisation et Histoire

tournoi-wimbledon-origine-organisation-histoireComme le rapportent plusieurs historiens et parieurs, Wimbledon ou The Championships en anglais est un tournoi de tennis qui a lieu chaque année dans le quartier éponyme faisant partie du borough londonien de Merton. Il s'organise depuis 1877 et permet aux plus grands sportifs connus au Canada de montrer ce qu'ils savent faire le mieux avec la petite balle. Il est l'œuvre du club anglais All England Lawn Tennis and Croquet Club et permet depuis 1884 aux femmes de prester. Il est aujourd'hui possible de parier sur Wimbledon comme sur le football depuis les sites de paris sportifs opérant au Canada. Mais pour cela, il faut bien connaitre ce tournoi de tennis ainsi que ses principaux acteurs. Cela revient tout d'abord à maitriser son histoire et son fonctionnement.

Pour ce qui est de l'histoire du tournoi de tennis de Wimbledon sur lequel parier, tout commence en 1875 où le club anglais All England Croquet Club créé en 1868 commence à s'intéresser à une nouvelle discipline : le tennis. Propriétaire d'une prairie à Wimbledon, ce club prend le nom de « All England Lawn Tennis And Croquet Club » en 1877 et se met à proposer à ses adhérents des cours et des parties de tennis à Wimbledon le quartier des parieurs. Très rapidement, Henry Jones, l'un de ses fondateurs britanniques émet l'idée de créer un championnat de tennis dans le but de renflouer les caisses du club qui connaissait des difficultés financières. En juillet 1877, le premier tournoi de Wimbledon sur lequel parier a vu le jour sous le nom Lawn-Tennis Championship. Cette édition réservée uniquement aux hommes a vu la participation de 22 pratiquants de tennis. Elle a tenu en haleine du 9 au 19 juillet plus de 200 spectateurs, une audience remarquable d'autant plus que le tennis n'était à l'époque qu'un simple loisir à Wimbledon pour les parieurs.

La finale du premier tournoi de Wimbledon évoqué par les parieurs sportifs au Canada oppose le joueur de racket Spencer Gore au joueur de paume M. Marshall. Spencer qui n'a laissé que très de chances à ses adversaires tout au long de la compétition de tennis l'emporte logiquement. En 1878, le tournoi de tennis de Wimbledon apprécié par les parieurs sportifs au Canada accueille 33 joueurs. Ces pratiquants de tennis se battent dans un tableau à élimination directe jusqu'à ce qu'il en reste un seul pour affronter en finale le champion en titre soutenu par les parieurs à Wimbledon. Ce système du Challenge Round a été d'ailleurs maintenu jusqu'en 1922. C'est finalement Franck Hadow, un vacancier et parieur à Wimbledon, qui parvient à se démarquer du lot et à se qualifier en finale. Malgré la puissance de Spencer Gore, il crée la sensation en remportant cette édition de Wimbledon évoqué par les parieurs sportifs au Canada.

Pour la troisième édition du tournoi de Wimbledon passionnant les parieurs sportifs au Canada, 45 pratiquants de tennis étaient à l'œuvre. De même, 1 000 spectateurs ont eu l'occasion d'y assister. Le plus intéressant, c'est qu'au cours de cette édition de Wimbledon évoqué par les parieurs qu'a été introduit le double homme. L'équipe vainqueur est récompensée avec un trophée proposé par Oxford University Lawn Tennis Club. L'année 1884 sonne une révolution dans l'histoire du Wimbledon avec l'organisation de la première compétition féminine évoquée par les parieurs sportifs au Canada. Ce tournoi s'achève sur une finale opposant les sœurs Maud et Lilian Watson pour le bonheur des parieurs à Wimbledon. À la fin du 19ème siècle, le Tournoi de Wimbledon est selon les parieurs et fans de sport au Canada au summum. Il connait un prestige qui va au-delà du Royaume-Uni. Il acquiert un statut international et devient encore plus populaire auprès des passionnés de sport au Canada malgré l'avènement d'autres grandes compétitions de tennis comme Roland Garros et l'US Open.

En 1913, on assiste à l'apparition du double mixte et du double dames au Wimbledon apprécié par les parieurs sportifs au Canada. Mais, très rapidement, la Première Guerre Mondiale va contraindre le tournoi de tennis à prendre une pause. Intéressant les parieurs, Wimbledon ne reprendra qu'en 1919 pour le grand bonheur des fans de sport au Canada. Durant cette édition, Norman Brooke, alors âgé de 41 ans, ne parvient pas à conserver son titre face à Gerald Patterson. Celui-ci concède également un an plus tard une défaite au challenge round face à l'Américain Bill Tilden à Wimbledon devant plusieurs parieurs. En 1922, les organisateurs du Wimbledon sur lequel parier au Canada changent le lieu de résidence du tournoi. Ils déménagent sur un terrain cinq hectares non loin de Church Road et y construisent un court capable d'accueillir des milliers de personnes. La même année, le système de challenge round est abandonné suite à un vote de plusieurs joueurs. Dès lors, le champion en titre est contraint de prendre part à la compétition comme tous les autres participants pour essayer de conserver sa couronne. À ce jour, comme l'affirment les parieurs le tournoi de Wimbledon se déroule pendant deux semaines et offre des épreuves telles que Simple messieurs, Simple dames, Double messieurs, Double dames, Double mixte, Simple garçons, Simple filles, Double garçons et Double filles.

Quelques faits marquants sur le Tournoi de Wimbledon

En 1931, le tournoi de Wimbledon passionnant les parieurs a été marqué par un évènement exceptionnel. La finale n'a pas pu se disputer puisque Frank Shields a déclaré forfait après s'être tordu la cheville lors de sa victoire en demi-finale face à Borotra. Le trophée revenait donc à Sidney Wood. L'année suivante, Ellsworth Vines réalise l'exploit de gagner la même année l'US Open et le Wimbledon adoré par les parieurs sportifs au Canada. De 1976 à 1980, la compétition est monopolisée par le Suédois Björn Borg qui décroche cinq titres consécutifs. Autre fait marquant concernant l'évènement favori des parieurs canadiens Wimbledon, la composition du gazon a été modifiée à partir de l'édition de 2001, rendant la surface plus lente et plus dure. Deux ans plus tard, on assiste à l'arrivée du maitre incontesté de la compétition, le Suisse Roger Federer. Ce joueur de tennis parvient à conserver son titre cinq années de suite avant de le céder en 2008 à Rafael Nadal, puis de le reprendre en 2009.

Zoom sur les méthodes permettant de rentabiliser les paris sur Wimbledon

zoom-methodes-permettant-rentabiliser-paris-wimbledonIl existe quelques astuces que vous pouvez pratiquer pour maximiser vos chances de gagner aux paris concernant Wimbledon. Découvrez-les ci-après :

  • Tenez compte de la surface de jeu : Le tournoi de Wimbledon admiré par les parieurs sportifs au Canada se déroule sur du gazon. Cette surface favorisait les joueurs offensifs puisqu'elle est beaucoup plus rapide que la terre battue. Cependant, depuis l'an 2001, sa composition a été modifiée pour ralentir la balle. Du coup, les joueurs défensifs sont les plus avantagés. Cela explique le succès des spécialistes comme Roger Federer, Novak Djokovic, Andy Murray et même les sœurs Williams. Prenez alors en compte le style des joueurs avant de parier au Wimbledon sur les meilleurs sites de paris sportifs au Canada.
  • Priorisez quelques types de paris au Wimbledon : Au tennis, les paris traditionnels comme les paris simples, les paris combinés et les paris handicap sont intéressants. Cependant, les paris simples vous permettent de prendre moins de risques tout en ayant la chance de gagner gros sur les sites de paris sportifs au Canada. Mais, si vous préférez une mise combinée, ne sélectionnez pas plus de 3 événements de Wimbledon suivis par les parieurs. Pour ce qui est pronostics sur des matchs déséquilibrés, optez pour les paris handicap au Wimbledon. Par ailleurs, n'hésitez pas à effectuer les paris en direct sur Wimbledon permettant de pronostiquer le vainqueur du prochain jeu ou set, le nombre de sets, etc.
  • Considérez les statistiques des joueurs : La meilleure manière par laquelle vous pouvez booster vos chances de gagner aux paris sur Wimbledon est de faire une analyse objective de chaque événement sur lequel parier. Vous devez vous renseigner sur l'historique des confrontations entre les joueurs de tennis, le nombre de jeu disputé par chacun d'eux, leur classement ATP ou WTA ainsi que leurs résultats récents. Cela vous permet d'avoir une idée de leur état de forme et d'identifier l'éventuel favori du match. Il vous serait également bénéfique de consulter les statistiques publiées sur les grands sites de paris sportifs accessibles au Canada.

Même avec ces divers conseils, vous ne gagnerez aux paris sur le Wimbledon que si et seulement si vous vous inscrivez sur un bon site de paris sportifs disponible au Canada. Vous pouvez vous tourner vers des établissements tels que Bwin et Spin Sports qui sont prisés par les fans de sport au Canada. Grâce à leurs de diverses offres promotionnelles, ils vous aideront à faire les paris sur Wimbledon les plus rentables.